La Gestalt-thérapie

La Gestalt thérapie, née dans les années 1940, est issue des travaux de Frédérick Perls, psychiatre psychanalyste, Laura Perls, docteur en gestalt psychologie et Paul Goodman, philosophe et sociologue.

Elle trouve ses fondements dans la philosophie existentialiste, la phénoménologie et la théorie psychanalytique.


La Gestalt- thérapie considère la personne indissociable de son environnement. Elle met en lien son ressenti avec l'ensemble de la situation dans laquelle elle se trouve, la perception qu’elle en a et le sens qu'elle lui donne (en fonction de son histoire mais aussi de ses attentes).

La Gestalt-thérapie porte son regard sur la manière dont l'individu entre en contact avec son environnement. Celle-ci découle des modes relationnels que nous avons assimilés sans conscience durant notre enfance. Elle impacte aujourd'hui toutes nos relations et notre entourage y réagit, au-delà de nos paroles et comportements conscients et intentionnels. Cela crée des distorsions dans la communication et des incompréhensions dans les relations.

Ces manières d'être, fixées et non conscientes, entrainent la reproduction sans fin de modes de relation dysfonctionnels et souffrants.

Concrètement, le thérapeute va s'intéresser à comment il est affecté par la manière d'être en relation de son patient. Quand il sent que celle-ci pourrait le faire réagir, d'une manière qui blesserait à nouveau le patient et le conforterait dans ses croyances limitantes sur le monde et sur lui-même, il va lui en parler. Ensemble, le patient et le thérapeute vont y mettre de la conscience et du sens et tenter de construire d'autres manières d'être, plus en adéquation avec les buts du patient.

Ce travail de conscience dans la relation va permettre à la personne de revisiter les blessures qu'il a vécues dans ses relations précoces et de les dépasser en abandonnant la croyance qu'il était responsable des souffrances subies.

La capacité à identifier et nommer son ressenti dans la relation d'une part et à s'ajuster à l'autre d'une manière plus souple et créative d'autre part, va permettre à la personne de cesser de reproduire sans cesse les mêmes impasses de contact dans ses relations. Cela entrainera une transformation profonde de sa relation à lui-même et aux autres.

Quelques lectures si vous le souhaitez:

  • La Gestalt Thérapie de Chantal Masquelier-Savatier (2015)

  • La Gestalt-thérapie, de Martine Perou (2008)

  • La Gestalt, l'art du contact de Serge Ginger (1995)

  • Comprendre et pratiquer la Gestalt-thérapie: Une démarche novatrice,  de Chantal Masquelier (2008)





 
DSCF3790_edited.jpg